Emmanuelle Vincent

Emmanuelle VincentVioloncelliste, enseignante au CRR de Lyon, musicienne improvisatrice

Emmanuelle Vincent est violoncelliste et enseigne au Conservatoire à Rayonnement Régional de Lyon depuis 1980.
Elle pratique la recherche en improvisation instrumentale et vocale dont le but consiste à trouver une forme d’art s’appuyant sur  ce que nous sommes en capacité, vraiment, chacun, d’exprimer.

Emmanuelle Vincent travaille dans des groupes de recherche indépendants dans le domaine de l’improvisation  depuis une vingtaine d’années.

Elle s’emploie à transmettre ce que lui apprend l’improvisation musicale sous différentes formes :
– un travail au quotidien avec les élèves de sa classe qui se mêle à un enseignement plus classique dans un souci de plus grande cohérence globale.
– des ensembles d’élèves avec, à l’origine,  une majorité de cordes (violon, alto, violoncelle, contrebasse et viole) mais aussi ouverts depuis plusieurs années à d’autres instruments tels les vents,  au Conservatoire de Lyon. Y est  abordé l’improvisation instrumentale en partant d’un travail basé sur des jeux de créations libres avec des consignes variées pour mieux s’écouter, s’exprimer et découvrir l’envie de s’impliquer de la façon la plus personnelle qui soit avec son instrument et au travers de la musique.
un enseignement individuel, hors conservatoire,  pour adultes. Il peut aussi bien concerner le travail pédagogique de l’apprentissage de l’instrument  que  le travail créatif ou le travail de développement personnel.
– des stages d’improvisation instrumentale pour adultes (tout instrument ) l’été. S’adressant aussi bien à des professionnels qu’à des amateurs (pour leur plus grand profit à tous !) ils permettent de travailler sur l’aspect créatif et restructurant de l’improvisation.
– des stages d’improvisation instrumentale courts, en week-end, à Lyon,  qui confortent le travail engagé dans les stages d’été ou permettent une initiation à ce mode de jeu.
– des stages sur la pédagogie liée à l’improvisation instrumentale pour la formation professionnelle.
– des interventions dans les conservatoires et les écoles de musique, soit pour les enseignants soit pour les élèves pour initier à l’improvisation musicale.
– des spectacles ou “événements” d’improvisation avec son violoncelle ou sa voix en soliste ou en accompagnement.
– des interventions de « facilitations » lors d’événements variés (colloques, accompagnement thérapeutique…)
– une proposition de soin par l’intermédiaire du son de l’instrument.

En savoir plus