Formation pour les étudiants au pôle supérieur du Conservatoire de Paris

Suite au colloque d’Aix en Provence, qui avait déjà donné lieu à une demande de formation à Lorient, j’ai été sollicitée pour mener une master class au pôle supérieur du CRR de Paris pour l’année 2013-2014. Les étudiants instrumentistes à cordes inscrits en licence en option pédagogie dans la préparation au diplôme d’état ont donc été invités à suivre 2 ateliers sur la pédagogie par l’improvisation : « Improvisation et travail de groupe ».

Cette proposition m’a été faite par Annick Roussin, responsable de l’ensemble des projets proposés aux étudiants de ce secteur. Je l’avais rencontrée au colloque d’Aix les bains en novembre 2012 lors de mon intervention sur ce sujet et elle avait été très intéressée par cette manière d’aborder la pratique musicale et enthousiasmée à l’idée de proposer cette formation à ses étudiants.

Nous avons donc mis en place 2 après-midis de travail espacés de 2 mois avec un groupe composé de deux violons, deux altos et deux violoncelles (dommage, pas de contrebasse !), tous futurs enseignants. C’est bien sûr très peu de temps pour pouvoir avoir une idée un tant soit peu complète de la question mais cela a tout de même permis d’initier une réflexion globale.

La proposition était la suivante : travailler « in vivo » un certain nombre d’exercices que l’on peut tenter avec les élèves, dès le premier cycle et sans limite supérieure de niveau, de façon à comprendre les premiers principes de ce genre d’approche

Commentaires d’Annick Roussin après la première session de la formation :

 QuoteMerci encore une fois pour  tous ces beaux moments d’échanges!… J’ai l’impression que tu es une vraie caverne d’Alibaba… ou Merlin l’enchanteur…. On voudrait que ça ne s’arrête pas!

Courrier de Annick Roussin à Xavier Delette (Directeur du CRR Paris) après la deuxième session :

 Quote…… Je voulais vous faire part du très bon bilan des ateliers d’Emmanuelle Vincent, qui ont été très riches dans les échanges et l’ouverture d’esprit pédagogique!

Une des étudiantes a été particulièrement intéressée par cette approche et a entretenu des échanges réguliers par mail avec Emmanuelle Vincent. Elle se rendra même au CRR de Lyon pour observer ses cours avec les petits…

Emmanuelle Vincent n’a abordé qu’une partie de son travail durant ces rencontres, mais  a démontré qu’il pouvait nourrir à la fois, le pédagogue et l’interprète.. Je suis persuadée que par son expérience de longue date, elle pourrait accompagner vraiment efficacement de futurs pédagogues dans leur formation et leurs recherches.

Sincèrement, je trouve que ce serait formidable pour le cursus DE que soient proposés des ateliers avec elle, et pourquoi pas, l’un d’entre eux avec de jeunes élèves comme « cobayes »…. Cette approche novatrice s’inscrit parfaitement dans l’évolution de notre société, et faciliterait considérablement l’insertion de nos jeunes diplômés dans les nouveaux « cadres » d’enseignement de la musique…..