Accorder son violoncelle

 

Ah !  Avant de jouer, Il faut s’accorder !! Et voilà souvent  la panique qui pointe son nez  si on est observé pendant cette délicate entreprise ….

Nous avons souvent l’impression d’être en train de faire l’inverse de ce que celui qui nous écoute ferait, à en perdre notre capacité à nous recentrer sur le son. Et nous nous  retrouvons facilement dans une situation de projection avec l’idée bien accrochée que ceux qui nous écoutent nous jugent, et nous jugent de façon négative, parce que, eux, ils savent entendre… Continuer la lecture de « Accorder son violoncelle »

Priorité au Son !!

Et, de fait, le son se transforme, prend des couleurs nouvelles bien que les notes n’aient pas changé et que l’archet reste avec un rythme immuable… Nous sommes bien dans une technique mais laquelle ??

… Je suis avec une petite élève violoncelliste qui a commencé le violoncelle au début de l’année, Il y a donc maintenant 8 mois. Nous travaillons un morceau qui est assez lent et chanté et qui se joue avec piano… Elle va le jouer à une audition… On parle de ce qu’elle a envie de raconter au public à travers ce texte qui est très simple et qui s’appelle « Pleine lune ». On essaie de mettre le décor : pourquoi « pleine lune » ? pourquoi y a-t-il écrit sur la partition : « tristement » ? – Ce n’est pas triste, la pleine lune ! dit-elle. Continuer la lecture de « Priorité au Son !! »

Les étapes du travail avec une partition

Il me semble que, dès le début de l’apprentissage, la façon d’apprendre en détail à l’élève comment apprivoiser et travailler un texte est importante pour instituer des principes qui paraîtront ensuite naturels et incontournables.

… Ou comment rester vivant et créatif avec une partition.

En jouant en improvisation libre et lorsque nous sommes, de ce fait,  reliés à nous-mêmes,  le corps, le geste, le sous-texte sont actifs et nous mènent dans une vitalité puissante qui se ressent souvent fortement.

Par contre, dès qu’il s’agit de travailler une partition afin de restituer un texte, cette vitalité a tendance à se retirer et le corps se referme ou s’absente… Combien de fois ai-je entendu ce constat de la part des instrumentistes venant se frotter à l’improvisation …

Il me semble que, dès le début de l’apprentissage, la façon d’apprendre en détail à l’élève comment  apprivoiser et travailler  un texte est importante pour instituer des principes qui paraîtront ensuite naturels et incontournables. Continuer la lecture de « Les étapes du travail avec une partition »

La partition

Mon regard , et surtout mon regard intérieur, que je dois travailler en même temps que je joue si je veux rester « en équilibre » musicalement, ne devrait-il pas se porter, en même temps qu’il lit la partition, autre part que sur ce pupitre si mon but est de garder une approche vaste et complète de ce que je veux jouer et interpréter et si je veux rester confiante et disponible. Si je veux rester moi-même, entière et capable de maîtriser mon texte avec mon désir de jouer d’une façon vivante, et avec une sensation globale de cette situation de jeu instrumental ?

Je m’installe dans la verticale. Je lève les bras,  lentement d’abord tendus dans l’horizontale, de part et d’autre de mon corps, puis au-dessus de ma tête et, en même temps, je me hisse sur la pointe des pieds, puis je redescends tranquillement jusqu’à avoir la plante des pieds à nouveau au sol et les bras le long du corps… Voici un exercice d’étirement et d’équilibre à pratiquer souvent : il est bénéfique pour la sensation du corps, il fait respirer, il recentre….  Continuer la lecture de « La partition »

Pourquoi commencer le violoncelle à l’âge adulte?

Pourquoi commencer l’apprentissage d’un instrument à l’âge adulte ?

Entreprendre un apprentissage instrumental (ici, celui du violoncelle) à l’âge adulte peut sembler bien téméraire ! Pourtant, au-delà du plaisir du son du violoncelle et du plaisir musical lui-même, ce que je constate souvent de la part de ceux qui tentent l’aventure, c’est un désir de mieux se connaitre et surtout de mieux s’apprécier à travers l’idée d’une création, même modeste. Continuer la lecture de « Pourquoi commencer le violoncelle à l’âge adulte? »

Impro : Règles explicites, règles implicites ?

Voici un ensemble de questions qui m’a été posé par un proche (je précise qu’il n’est pas instrumentiste mais par contre très mélomane) en 2013, après que je lui aie transmis l’enregistrement d’une impro faite avec quatre élèves violoncellistes et moi au cours d’une audition et une autre du groupe des enseignants improvisateurs du Conservatoire de Lyon, alors tout nouveau (groupe qui a ensuite pris son envol sous le nom de «Si noir que bleu »). Continuer la lecture de « Impro : Règles explicites, règles implicites ? »