Prestations 2012-2013

Le travail de recherche est passionnant et enrichissant mais l’année 2012-2013 a été aussi source de rapprochement avec un public… pour voir…

En juin 2012, le trio Jachoutem avec Jean Lucien Jacquemet, vocaliste, Laurent Chouteau, comédien, chanteur, Emmanuelle Vincent, violoncelliste et chanteuse, a donné une première représentation d’improvisation libre au théâtre libre à St Etienne.

Jachoutem-trio

Le 13 avril 2013, participation en tant qu’improvisatrice à une soirée de présentation du projet poétique: « De visages en visages, de paysages en paysages, de la musique et des mots pour se raconter poétiquement les Terres humaines ». En partenariat avec le Conservatoire de Lyon. Ceci se passe à la maison des passages à Lyon.

Le 4 mai 2013, accompagnement au violoncelle et voix en improvisation de la conteuse Emma Bornibus à St Jean Maurice dans la Loire.

EmCello et EmmaConte 2

 

programme jardins 4Entre le 29 mai et le 2 juin 2013, à Lyon, le festival «Art en jazz à cours et à jardins » a donné sa deuxième édition. Il s’agit d’un festival d’improvisation qui se déroule dans des jardins privés du 5e arrondissement de Lyon. Un parcours est proposé au fil des jours pour les spectateurs qui peuvent ainsi visiter le quartier et découvrir des petits jardins souvent pleins de charme tout en profitant de musiques originales.

J’ai participé à Deux prestations dans cet évènement :

-Un duo piano et violoncelle (et voix) en improvisation libre avec Véronique Boige.

– un conte et improvisation musicale avec Nefissa Bénounich, conteuse ; Laurent Chouteau, voix ; Christian Lafont, violoncelle ; et Emmanuelle Vincent , voix et violoncelle.

jardins laurent, christian, em 3

 

Le 29 juin 2013, participation au « bistrot éphémère » avec Philippe Ben Ahmed au violoncelle, Jean Lucien Jacquemet à la voix et Emmanuelle Vincent violoncelle et voix, à Géligny en Côte d’Or : un week-end de prestations de genres différents en improvisation chez Philippe qui aime inventer des façons originales de se rencontrer et qui pour l’occasion avait ouvert sa maison et proposé un service à la carte de restauration à la bonne franquette avec des boissons et des plats faits maison (délicieux ! ) ce qui permettait au gens du village et des alentours une rencontre chaleureuse aussi bien que musicale.